Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Mon Eglise à Baud Mon Eglise à Baud
menu

Chapelle Saint Claude en Pluméliau

chapelle saint claude plumeliau paroisse

Il n'y a plus de pardon dans cette chapelle

Bien que ruinée, la chapelle Saint-Claude conserve des vestiges du 1er quart du XVIe siècle d´un grand intérêt. Son plan rectangulaire à nef unique s´achève par un chevet à trois pans en pierre de taille de schiste, là où l´habitude du chevet plat prédomine. Quatre contreforts talutés viennent renforcer le chœur, éclairé par trois grandes baies cintrées moulurées d'un tore.

Malgré des dimensions modestes, l´édifice abrite un oratoire seigneurial ouvert sur le chœur, au nord. Il s´agit d´une petite pièce en rez-de-chaussée, retranchée du reste de la chapelle, dans laquelle la famille du seigneur suit les offices. L´absence de communication extérieure oblige la famille à rentrer dans l´édifice pour se rendre à l´oratoire où agenouillée derrière l´hagioscope, elle reçoit la communion. Les deux anges porte-blason qui soutiennent l´accolade de la porte signent l´origine seigneuriale de cette pièce. Une disposition semblable existe dans la chapelle Saint-Claude en Guiscriff près de Quimperlé, de même à Saint-Fiacre du Faouët où deux oratoires superposés ouvrent sur le chœur. L´oratoire retranché du reste de la chapelle se rencontre surtout aux XIVe et XVe siècles, sa présence dans un édifice du début du XVIe siècle semble déjà un peu archaïque.

Extrait de : Vallée du Blavet. Le canton de Baud. Bretagne.

Qui est Saint Claude ?

Évêque de Besançon. D'abord militaire, il embrassa la vie monastique à Condat dans le Jura avant d'être élu évêque de Besançon. Mais dès qu'il le put, il résilia cette charge pour rejoindre la solitude.
Son monastère et le village voisin prirent son nom et le diocèse s'est placé sous son patronage: Saint-Claude-39200.

...Claude, abbé de Saint-Oyend-de-Joux, administre cette abbaye durant près de 50 ans, du milieu du VIIe siècle (vers 650) jusqu’à la fin du VIIe siècle (vers 695). Il est revêtu 7 ans de la dignité épiscopale, sans doute d’évêque claustral. De son administration, nous savons qu’il cherche à subvenir aux besoins croissants de son abbaye et qu’il contribue à son développement et à son rayonnement. L’histoire apporte peu de certitude sur la vie et la personne de saint Claude. La tradition veut qu'il soit né à Salins d'une famille gallo-romaine et qu'il ait été évêque de Besançon. Cet homme, qui de son vivant mène une vie humble et rigoureuse, va connaître après sa mort une "renaissance" prestigieuse. En effet, 500 ans après sa mort, grâce à la conservation intacte de son corps, de nombreux pèlerins accourent vers l’abbaye où les miracles se multiplient...

 Album photo
 Où trouver cette chapelle ?
Actions sur le document
  • Imprimer