Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Mon Eglise à Baud Mon Eglise à Baud
menu

Chapelle Saint Rivalain

Pardon - Deuxième dimanche de septembre

La chapelle est datée 1776 sur la façade occidentale, elle semble avoir été reconstruite à cette époque. Le lambris de couvrement peint en 1852 a disparu, remplacé par un lambris moderne. Une fontaine de dévotion, associée à un lavoir, est édifiée en 1896 (date portée sur le pignon), à une centaine de mètres au sud.

La chapelle abrite également  les statues de saint Cornély, de saint Louis, de saint Mathieu, de saint Rivalain et de saint Cado.

La messe est suivie de la procession à la fontaine  où le prêtre procède à la bénédiction des fidèles et à la bénédiction du feu de joie.

Qui est Saint Cornely ?

Dans le sud de la Bretagne, saint Cornély - Sant Korneli - est le plus connu des saints protecteurs du bétail. On doit voir en ce mot la forme bretonne de Corneille (latin Cornelius). Ce saint homme fut pape de 251 à 253. L'Empereur Gallus le persécuta et il mourut en exil.

Selon la légende que les enfants de Carnac se font plaisir de vous raconter, Cornéli, pape à Rome, était poursuivi par des soldats païens. Deux boeufs l'accompagnaient qui portaient ses bagages. Un soir, il arriva devant la mer. Les soldats le serraient de près, rangés en bataille. Il se cacha dans l'oreille d'un boeuf et transforma ses ennemis en pierre.

 Album photo

 Cantique à Saint Rivalain

 Où se trouve la chapelle ?

Actions sur le document
  • Imprimer